Microsoft lance Sonar pour vous aider à tester la qualité d’un site Internet




Partager sur Google Plus
Partager sur Twitter
Partager sur Facebook
Partager sur Pinterest

Le géant américain de l’informatique vient de lancer un nouvel outil permettant à quiconque le souhaite de tester la qualité d’un site Internet. Son nom ? Sonar. Il s’agit d’un outil open source qui va permettre d’évaluer les faiblesses d’un site Internet et de proposer tout un lot de corrections.

Ce scanner s’adresse bien entendu principalement aux développeurs de sites Internet ainsi qu’aux administrateurs responsables notamment des aspects sécuritaires des sites. L’outil, open-source, s’ajoute ainsi à d’autres solutions d’audit de site web déjà présentes sur la toile et s’oriente sur cinq thématiques :

  • l’accessibilité
  • l’interopérabilité
  • les performances
  • le responsive design
  • la sécurité

On peut également citer des scanners en ligne qui proposent des services d’auditing similaires comme Acunetix, Upguard ou Web Inspector. Tous ces sites dressent un bilan d’un site Internet à l’instant T en y répertoriant les points à améliorer. Cela s’avère être plutôt utile pour tracker les petites erreurs auxquelles nous n’aurions pas penser ou celles que l’on aurait oublié. La gestion d’un site Internet pouvant s’avérer complexe si l’on tente de viser l’excellence dans les nombreux domaines qui la constituent.

Microsoft lance Sonar pour vous aider à tester la qualité d'un site Internet

Sonar se révèle être particulièrement intéressant pour débusquer les erreurs à corriger, d’autant plus que l’outil fournit une documentation pour chaque point négatif. Cela permet à l’auditeur de comprendre plus en détails les possibles failles que présente le site et donc d’être aiguillé rapidement vers les solutions à mettre en place pour palier aux dites erreurs. Afin de parfaire ses résultats, le scanner de Microsoft est connecté à d’autres outils tiers comme SSL Labs, snyk.io, aXe Core, Cloudinary ou encore AMP validator. Un beau package pour tester un grand nombre de failles éventuelles.

Il existe une version web où il suffit d’entrer l’url du site Internet à vérifier, ainsi qu’une version installable sur un serveur et dont une documentation technique pour l’installer est fournie.





Partage sur les réseaux sociaux



Laisser un commentaire




Si vous voulez une photo pour illustrer votre commentaire, rendez vous sur Gravatar.