DeepL la nouvelle alternative intelligente à Google Traduction




Partager sur Google Plus
Partager sur Twitter
Partager sur Facebook
Partager sur Pinterest

C’est une habitude que chacun d’entre nous a probablement développé au fil des années et de notre utilisation d’Internet. Lorsqu’un mot ou une phrase dans une autre langue s’avère difficile à comprendre, le premier réflexe est de se ruer sur Google Translate pour enfin devenir un presque parfait bilingue.

Mais cela c’est aujourd’hui du passé.

Faites place désormais à DeepL, un traducteur en ligne gratuit doté d’une intelligence artificielle (AI / IA) et qui pourrait devenir l’alternative numéro 1 à tous les traducteurs déjà existants. Mais qui se cache derrière cet outil de traduction lancé le 29 aout 2017 ? Il s’agit de DeepL GMBH, cela ne vous dit probablement rien, sachez pour que vous puissiez mieux comprendre, que cette société se trouve derrière le très célèbre dictionnaire multilingue Linguee.

En effet, lorsque vous faites une recherche du type « vacances en anglais », Google Traduction propose son petit widget mais en dessous de celui-ci se trouve les résultats de votre recherche. Et il est fort à parier que le dictionnaire Linguee se trouve dans les premiers résultats.

DeepL la nouvelle alternative intelligente à Google Traduction

Un traducteur en ligne intelligent et beaucoup plus performant

La force de DeepL réside dans sa capacité à vous fournir des traductions qui ont du sens. Tout comme Linguee, ce dernier se base sur des phrases déjà existantes traduites par des humains et tente intelligemment de les remettre dans le bon contexte et donc de proposer une traduction adéquate.

DeepL avance qu’il serait 3x plus performant que ses concurrents comme Microsoft Translator, en se fiant aux résultats du test BLEU (Bilingual Evaluation Understudy) qui est un standard de référence dans l’évaluation d’un ensemble de texte traduit « mécaniquement » d’une langue à une autre.

Seul bémol actuellement, DeepL ne propose que 7 langues et 42 combinaisons possibles, ce qui le classe largement en dessous de Google sur ce critère. Néanmoins, l’offre devrait s’élargir au fil du temps : le japonais, le portugais et le russe devraient faire leur apparition aux cotés des autres déjà proposées :

  • français
  • anglais
  • allemand
  • espagnol
  • italien
  • néerlandais
  • polonais

L’interface est des plus efficaces et très minimaliste. Il suffit de choisir les langues de traduction et d’écrire votre texte dans la partie gauche pour obtenir le résultat du texte traduit dans la partie droite. En somme rien de bien dépaysant avec ce qui est déjà disponible à l’heure actuelle, seule l’intelligence artificielle qui se cache derrière s’avère plus performante et rapide.

Découvrir DeepL





Partage sur les réseaux sociaux



Laisser un commentaire




Si vous voulez une photo pour illustrer votre commentaire, rendez vous sur Gravatar.